La femme et la biologie de la transmission du VIH

mardi 16 février 2010

La majorité des infections par le VIH étant transmises sexuellement, la plupart des cas de transmission se produisent donc par le biais de l’appareil génito-urinaire, aussi appelé appareil reproducteur, masculin autant que féminin. Ce feuillet d’information passe en revue les facteurs biologiques spécifiques qui rendent plus ou moins probable la transmission du VIH par voie sexuelle. Ce document est l’un d’une série de feuillets d’information sur la biologie de la transmission du VIH. Il est rendu disponible sur le site du Réseau canadien d’info-traitements sida (CATIE).