Médecins du Monde

dimanche 30 mai 2010
popularité : 84%

MDM soigne les populations les plus vulnérables, les victimes de conflits armés, de catastrophes naturelles, ceux et celles que le monde oublie peu à peu. Association de solidarité internationale, l’action de MDM repose sur l’engagement de bénévoles et de volontaires, logisticiens, médecins, infirmières, sages-femmes. Association indépendante, MDM agit au-delà du soin. Elle dénonce les atteintes à la dignité et aux droits de l’homme et se bat pour améliorer la situation des populations.

L’engagement de Médecins du Monde dans la lutte contre le VIH/sida : Il s’est fait de façon militante et précoce : en 1987, ouverture à Paris du premier dispositif de dépistage du VIH anonyme et gratuit, en 1989 MDM se positionne en France comme un acteur incontournable de la réduction des risques infectieux liés à l’injection intraveineuse de drogues (programmes d’échanges de seringues), en 1994 programmes de substitution aux opiacés par la méthadone, adaptés aux toxicomanes les plus marginalisés.

En 1992, des programmes novateurs et pilotes voient le jour en Afrique qui démontrent qu’il est possible de proposer des soins à des malades du sida dans des conditions précaires. La place des femmes dans les programmes de lutte contre le VIH de MDM en France et à l’international : Parmi les populations vulnérables, les femmes sont souvent les premières touchées par la maladie, les violences, les guerres. Les programmes sida de MDM ont pour but, de donner plus d’autonomie aux femmes. Ils visent également, à changer les mentalités et comportements qui exacerbent la vulnérabilité des femmes.

MDM intervient auprès des personnes se prostituant, essentiellement des femmes, car en raison de leur statut marginal et parfois illégal, elles sont stigmatisées, parfois exclues des programmes de prévention et de soins, alors même que c’est une population particulièrement vulnérable au VIH/sida. Evolution des actions en direction des femmes depuis 1997 :
- Dans les Missions France : Depuis 2000, MDM intervient auprès des personnes se prostituant. L’objectif des 5 missions de prostitution est de réduire les risques liés aux pratiques prostitutionnelles et de favoriser l’accès aux soins et aux droits.
- Dans nos Centres d’Accueil de Soins, et d’Orientation (CASO) les femmes représentent 42 % des consultants en 2009.

En 2003, un projet de prévention du VIH au CASO de Paris est lancé. En 2006, un projet soutenu par la DGS et dont l’objectif est de mettre en place un protocole pour assurer au quotidien des actions de prévention, d’accompagnement vers un dépistage du VIH, des hépatites, et des IST, et l’accès au traitement pour les populations rencontrées dans les CASO et les missions mobiles auprès des personnes se prostituant est mis en place.

A l’international : MDM France met en œuvre des programmes de lutte contre le VIH à travers le monde : présent dans des contextes de crises et de conflits, MDM intervient là où la maladie frappe les plus exclus : personnes se prostituant, usagers de drogues, ou femmes victimes de violence.

Parmi ces programmes, certains ont un volet spécifiquement tourné vers la prise en charge des femmes : en Birmanie, au Libéria, au Zimbabwe et en RDC l’action porte sur la prévention (dont la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant), la promotion du dépistage et l’accès aux soins des IST et du VIH/SIDA auprès des femmes et des personnes se prostituant.

Contacts : Florence Priolet - Tel : 01 44 92 14 31 - infomdm@medecinsdumonde.net Annabelle Quénet - Tel : 01 44 92 14 32