« Femmes et VIH, 1997-2007, où en sommes-nous 10 ans après ? »- Avant propos

les 30 novembre et 1er décembre 2007
dimanche 30 mai 2010
popularité : 89%

Les 30 novembre et 1er décembre 2007, se tenait au Théâtre du Gymnase à Paris, le colloque « Femmes et VIH, 1997-2007, où en sommes-nous 10 ans après ? ».

A l’initiative d’Act Up-Paris, du Mouvement Français pour le Planning Familial et de Sida Info Service, rejoint par seize associations de femmes et associations de lutte contre le sida, et soutenues dès le départ par la Direction Générale de la Santé et Sidaction, cet « évènement » sur la question des femmes dans la pandémie de sida, avait pour objectif de faire le point dix ans après le 1er colloque français sur la question des « Femmes et VIH en Europe ».

La première journée était destinée à replacer l’épidémie dans le contexte, de la situation des femmes ; à faire le point sur les avancées de la Recherche ; à s’arrêter sur des questions importantes comme la sexualité et la visibilité ; enfin à partir d’exemples d’actions menées par des femmes séropositives et / ou pour les femmes séropositives au Nord et au Sud, à mettre en avant différentes mobilisations.

Le 30 novembre au soir, l’ensemble des participantes ont rejoint la manifestation de la journée mondiale de lutte contre le sida, organisée par Act Up-Paris et dont le mot d’ordre de cette année était « Sida : bientôt la parité, à quand l’égalité ? »

La matinée de la seconde journée, répartie en cinq ateliers, réservés aux femmes séropositives et/ou personnellement concernées par le VIH, se voulait être le moment où elles pourraient, selon le thème qu’elles auraient choisie, établir des revendications et des recommandations pour mettre en place les actions à venir. Les conclusions de ces ateliers ont été exposées en séance plénière, la synthèse, retravaillée depuis par les associations organisatrices a été ajoutée à la fin de cette publication et sera le fil conducteur de nos actions futures.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont participé à ce colloque et qui ont fait la richesse de ces deux journées. C’est principalement pour cela que nous avons tenu à ce que ces Actes soient publiés rapidement.

Nous avançons à grands pas vers une société qui tient de moins en moins compte des personnes malades, en situation de précarité, et les femmes sont en première ligne. Mais elles ne veulent pas être des victimes et nous voulons avec elles, que leur histoire entre 1997 et 2007 restent à travers ces écrits, afin de pouvoir continuer à avancer. Les femmes séropositives expriment leurs difficultés, certes, mais continuent de se mobiliser et affirment qu’elles n’ont pas l’intention de s’arrêter, accompagnées dans ce combat par toutes les personnes qui les entourent, dans leur vie, dans leur travail, dans les associations, ou dans leur suivi médical et social.

Ces Actes ont été réalisés à partir des retranscriptions des deux journées. Nous avons respecté la façon dont chaque personne s’est présentée lors de son intervention, c’est pourquoi vous trouverez des prénoms, des noms, des prénoms et noms, avec ou sans leurs titres ou leurs fonctions. Un glossaire a été intégré à la fin. Ces Actes seront aussi mis en ligne sur les sites des associations co-organisatrices.

Bonne lecture.